Physique: dictionnaire



Antenne n.f. dispositif permettant de rayonner ou de capter des ondes radioélectriques dans l'espace. (Une antenne de réception est dite collective si elle dessert plusieurs récepteurs.)

Attracteur n.m. région de l'espace des phases vers laquelle converge, au fur et à mesure que le temps s'écoule, le point représentatif d'un système dynamique, quel que soit son état initial.

Bobine n.f. ensemble de spires, généralement coaxiales, connectées en série.

Borne n.f. point d'un circuit électrique destiné à établir une connexion.
Chacun des deux composants destinés à raccorder un dispositif à des conducteurs extérieurs.

Chaos n.m. la théorie du chaos est une véritable théorie scientifique, qui a su trouver l'ordre caché sous le désordre apparent. Mais ce nouvel ordre est très différent de l'ordre ancien. La complexité devient la règle et non l'exception, et ce qui semble “ chaotique ” découle des propriétés bien précises d'une fonction bien précise.

Chaos déterministe n.m propriété de nombreux systèmes physiques qui, bien que régis par des lois d'évolution parfaitement déterministes, deviennent imprévisibles au bout d'un temps relativement court.

Commutateur n.m. appareil destiné à modifier les connexions d'un ou plusieurs circuits électriques.
Condensateur n.m. système de deux conducteurs ou armatures séparés par un milieu isolant.

Couplage (en) série n.m. couplage de plusieurs dispositifs de façon qu'ils soient tous parcourus par le même courant.
Courant (électrique) n.m. déplacement de charges électriques dans un conducteur.

Déphasage n.m. différence de phase entre deux phénomènes alternatifs de même fréquence.
Dodécaèdre n.m. 1. Solide à 12 faces. (Il existe un dodécaèdre régulier dont les faces sont des pentagones réguliers.).2. Forme cristalline à 12 faces losangiques ou pentagonales appartenant au système cubique.

Espace n.m. milieu situé au-delà de l'atmosphère terrestre et dans lequel évoluent les corps célestes : La conquête de l'espace.

Focaliser vb. faire converger en un point un rayonnement (lumière, onde acoustique, faisceaux d'électrons, etc.)

Fractal n.m. forme géométrique ayant une structure complexe, détaillée et irrégulière. Elle serve de modèle pour décrire des phénomènes chaotiques.

Homothétie n.f. transformation ponctuelle h d'un espace ponctuel affine E, attaché à un espace vectoriel réel ou complexe, définie à l'aide d'un point A de E, appelé centre d'homothétie, par : h (M) = M′ si et seulement si, où k est un scalaire constant, appelé « rapport d'homothétie ».

Icosaèdre n.m. solide à vingt faces. (Il a 12 sommets et 30 arêtes. L'icosaèdre régulier a pour faces des triangles équilatéraux isométriques.)

Intensité n.f. quantité d'électricité que débite un courant continu pendant l'unité de temps.

Interférence n.f. phénomène qui résulte de la superposition d'ondes de même nature et de fréquences égales (ou voisines), et qui se manifeste par une variation dans l'espace ou dans le temps de l'amplitude de la résultante des ondes.

Itération n.f. répétition d'un calcul, d'une opération, d'un raisonnement.

Optique adj. qui repose sur l'utilisation de la partie visible du spectre des rayonnements électromagnétiques, par opposition à l'infrarouge et à l'ultraviolet.

Pendule n.m. solide animé d'un mouvement oscillatoire sous l'effet de forces variées.

Phénomène n.m. fait naturel constaté, susceptible d'étude scientifique, et pouvant devenir un sujet d'expérience : Les météores sont des phénomènes naturels. Le phénomène de la radioactivité.

Pixel n.m. le plus petit élément constitutif d'une image de télévision, de moniteur, ou d'une photographie.

Platonicien adj. relatif à Platon et à sa philosophie ; adepte du platonisme.

Quatrième dimension n.f. la coordonnée temporelle, dans l'espace-temps de la relativité.
Récepteur n.m. se dit d'un système qui reçoit de l'énergie, un signal, une onde, un fluide, etc.

Récurrence n.f. relation qui lie les termes d'une suite récurrente.

Résistance n.f. dispositif caractérisé essentiellement par sa résistance électrique.

Sinusoïdal adj. se dit d'un phénomène dont la grandeur caractéristique est représentée par une fonction sinusoïdale du temps.
Système chaotique n.m. le système est chaotique si son état dynamique final est sensiblement dépendent de l’imprécision de détermination de l’état initial.

Système dynamique n.m. tout système dont l'évolution au cours du temps est régie par des lois bien identifiées et en général déterministes.

Tension n.f. grandeur scalaire égale à la circulation d'un champ électrique d'un point A à un point B, le long d'un parcours donné.

Théorie quantique n.f. théorie physique qui traite du comportement des objets physiques au niveau microscopique (atome, noyau, particules).