Présence du nombre d’or sur le corps humain



Les rapports corporels qui sont conformes avec le nombre d’or :La hauteur totale du corps humain / la hauteur du nombril
  • La distance entre la ligne de l'épaule et le sommet de la tête / la longueur de la tête
  • La distance du nombril au sommet de la tête / la distance de la ligne de l'épaule au sommet de la tête,
  • La distance du nombril au genou / la distance du genou à la plante des pieds.
  • La distance entre les extrémités des doigts et le coude / la distance entre le poignet et le coude


Présence sur le bras

La distance entre les extrémités des doigts et le coude / la distance entre le poignet et le coude
biologie-image61.png
La distance entre les extrémités des doigts et le coude / la distance entre le poignet et le coude









Présence sur la main


Les rapports présent sur la main sont :
biologie-image63.jpeg

- la 1ere phalange / la 2eme
- la 2eme phalange / la 3eme

biologie-image64.jpeg

Présence sur le visage :

La tête de l'Homme s'inscrit dans des rectangle d'or et les rapports sont :
  • la distance des lèvres à l'endroit où se croisent les sourcils/la longueur du nez
  • la longueur du visage/la largeur du visage
  • la longueur de la bouche/la largeur du nez
  • la largeur du nez/la distance entre les narines
  • la distance entre les pupilles / la distance entre les sourcils










biologie-image65.jpegL'outil ci-contre est un compas à pointe sèche qui permet de diviser différentes mesures comprises entre 1 et 1,618. Si la première partie de cet instrument varie l'autre, la plus petite variera aussi mais proportionnellement à la première, ce qui fait que le rapport du nombre d'or y est toujours présent.
Comme nous pouvons le voir sur les photos , ce compas est très pratique pour vérifier la présence du nombre d'or, ici sur un visage.


Présence dans les poumons

Dans des recherches menées de 1985 à 1987, le physicien américain B. J. West et le Docteur A. L. Goldberger ont révélé
biologie-image66.jpeg
l'existence du nombre d'or dans la structure du poumon.

Le réseau des bronches qui constituent le poumon est caractérisé par une asymétrie. Par exemple, la traché
e se divise en deux bronches principales, une longue (gauche), et une petite (droite). Cette division asymétrique se retrouve
dans les subdivisions internes des bronches.

Le rapport de toutes ces divisions de la petite bronche sur la grande est toujours égal à l'inverse du nombre d'or soit 1/1.618.

Présence sur l'oreille :

La structure de l'oreille s'inscrit dans un rectangle d'or.

biologie-image67.jpeg


Etude sur la présence du nombre d’or chez les dimensions des phalanges des élèves de la classe XIème F


  • Abstract
  • La présence du nombre d’or dans la morphométrie humaine a été prouvé par Léonard de Vinci. Toutefois la taux populationnelle des gens qui ont dans leurs proportions corporels le nombre d’or n’a pas été très bien étudie et reste encore un sujet bien controversé.
  • Notre équipe a travaillé pour modéliser la présence du nombre d’or chez les élèves de notre classe:

Methode de recherche

  • Nous avons utilisé dans notre recherche 30 sujets: 15 garçons et 15 filles âge entre 17 et 18 ans.
  • La caractéristique étudie a été le rapport entre la 1ere phalange et la 2eme phalange; connu pour ses valeurs proches du nombre d’or chez Homo sapiens sapiens:
  • Les mesurés ont été prise avec un étrier.

Modélisation de la présence du nombre d’or chez les garçons et les filles de la classe XIème F

bio-tabel.jpg


Conclusions de l’étude


Après l‘analyse des donnes obtenus, nous avons tiré la conclusion que des rapports entre 1.6 et 1.65 ont été trouvé chez 23.33% de sujets examiné.
Donc le nombre d’or ne peut pas caractériser que une minorité de la population et les hypothèses de Ziesing sont erronées et que le nombre d’or n’est pas une norme anatomique.


Bibliographie

  • Matila Ghyka :
  • Esthétique des proportions dans la nature et dans les arts ,Editions Gallimard (1927);
  • Essai sur le rythme, Editions Gallimard (1938)
  • Le nombre d'or, Editions Gallimard (1931)
  • Victor Papilian :
  • Anatomia Omului, Vol.I: Aparatul Locomotor, Editia a V-a, Editura Didactică și pedagogică (1974)
  • Cezar Th. Niculescu, Dan Cristescu:
  • Biologie. Manual pentru clasa a XI –a, Editura Corint (2006)
  • Wikipédia, l'encyclopédie libre